La tarte tropézienne

Published on by Robert Greene

La tarte tropézienne

~~Ce week-end notre classique de la pâtisserie française nous emmène vers le soleil. Quelle est la destination ? La fameuse ville de Saint-Tropez. Si seulement...Malheuresement, on reste à Paris où le soleil cache dernière les nuages qui nous mitraillent de pluie! Quel joli temps! Néanmoins, le classique nous offre un petit rayon de soleil émanant du sud car ce week-en on fait honneur à la tarte tropézienne.

Brioche fendue en deux, fourrée à un mélange de deux crèmes (soit de la crème pâtissiere et de la crème au beurre) et saupoudrée de gros grains de sucre; voilà ce à quoi ressemble la tarte tropézienne. Bien entendu, elle s'annonce hyper gourmande. La recette de cette dernière reste un secret. Moi, j'ai voulu testé la vraie tarte tropézienne, cest-à-dire celle qui respecte cette recette convoitée et pas une contrefaçon, dont il y en a beaucoup. Heureusement, je suis tombé sur La Tarte Tropézienne d'Alexandre Mika qui s'est implantée dans la capitale l'année dernière.

La tarte tropézienne
La tarte tropézienne

Bienque toute la gamme de produits soit très séduisanet (ex: millefeuille à la tropézienne), j'ai pris la tarte classique, quoiqu'en format individuel. Visuellement, la tarte a été à la hauteur de mes attentes. La brioche bien dorée, les grands grains de sucre, la crème épaisse au milieu - deux mots suffissent pour la décrire: miam miam!

La tarte tropézienneLa tarte tropézienne

Par rapport à la dégustation, la tarte tropézienne a été très réussie. D'abord, j'ai adoré le mélange de textures entre les grains de sucres croquants et la crème tellement onctueuse. Cette dernière a été un véritable succès. Elle a été épaisse, généreuse, veloutée...en gros, une sacrée tuerie! Quant au goût, j'ai été un peu déçu, notamment concernant la brioche qui manquait le côté gourmand auquel je m'attendais. Quoiqu'elle n'ait pas été sèche, j'aurais voulu que la brioche soit plus mouelleuse et plus sucrée. Pour moi, la brioche a été très aérée et donc assez légère, ce qui est decevant pour quelqu'un à la cherche de la gourmandise totale! Heuresement, la crème a compensé, même si je l'ai trouvée un peu subtile en termes de goût .

La Tarte Tropézienne, 3 Rue de Montfaucon, 75006 Paris, FranceLa Tarte Tropézienne, 3 Rue de Montfaucon, 75006 Paris, France
La Tarte Tropézienne, 3 Rue de Montfaucon, 75006 Paris, France

La Tarte Tropézienne, 3 Rue de Montfaucon, 75006 Paris, France

Dans l'ensemble, j'ai beaucoup appécié la tarte tropézienne. Ainsi, je lui donne 4 sur 5.

Prix: 5 € 50

Notation : 4/5

Pâtisserie: La Tarte Tropézienne, 3 Rue de Montfaucon, 75006 Paris, France

La tarte tropézienne

L'histoire de la tarte tropézienne

L'histoire de la tarte tropézienne commence en 1945, suite à l'ouverture d'une pâtisserie à Saint-Tropez par le nouvel arrivant polonais, Alexandre Micka. C'est à partir des années 50 que ce jeune pâtissier offre à ses clients un gâteau brioché fourré à la crème vanille (parfumée à la fleur d'oranger) et saupoudré de grains de sucre. Encore que celui-ci soit une nouvelle découverte pour les touristes ainsi que les habitants locaux, la recette de ce gâteau n'est pas neuve car Micka l'a héritée de sa grand-mère polonaise. Cependant, ce n'est pas jusqu'à 1955 que ce gâteau est baptisé la tarte tropézienne. C'est l'actrice française Brigitte Bardot qui propose ce nom à Mika pendant le tournage du film Et Dieu créa la femme de Roger Vadim à Saint-Tropez.

En 1975, la tarte tropézienne se voit voyager en Europe grâce surtout à Jean-Baptiste qui, à côté de Micka, entame la fabrication des tartes tropéziennes surgelées. En 1985, Micka s'associe avec Albert Dufrêne, avec qui il ambitonne la conquête du monde entier. En 2000, ils installent une usine à Cogolin pour produire les "vraies" tartes tropéziennes. De plus, un accord signé avec la Gamme des chefs assure l'essor de ce gâteau archi désiré dont l'appelation est déposée et dont la recette est toujours gardée en secret.

Comment on this post