Le palmier

Published on by Robert Greene

Le palmier

~~En continuant notre découverte des petits classiques de la pâtisserie française, nous arrivons à la dégustation du palmier. Alors que ce dernier se trouve dans tous les supermarchés, et alors qu’il est censé être très simple à réaliser chez soi (avec de la pâte feuilletée surgelée, bien entendu), j’ai voulu déguster un vrai palmier artisanal. J'ai acheté le palmier chez Coquelicot, un grand établissement à Montmartre datant de 1978 qui comprend une boulangerie dite « à l’ancienne » et un petit resto. Chez Coquelicot, tout a un air rustique, depuis le décor jusqu’aux produits. Quoique petite, c’est une boutique chaleureuse et douillette qui me rappelle d’un petit chalet en bois.

Gros et bien doré, le palmier a été très appétissant au plan visuel. En plus, la forme de cœur, typique du palmier, a été bien respectée, ce qui l’a rendu très joli.

Le palmier
Le palmier

En termes du goût, le palmier a été aussi très réussi. Bien que la pâte feuilletée soit toujours un peu croustillante à l’extérieur (ex : pain au chocolat, croissant, religieuse), celle du palmier est fort croustillante. En effet, jamais ai-je mangé une pâte feuilletée si croustillante. Cela n’est pas pour autant un reproche. En fait, je l’ai bien aimée, surtout vu qu’elle a été caramélisée au-dessus. En plus, le palmier a été très sucré, ce qui aurait déplu à ceux qui n’aiment pas trop le sucre, mais ce qui m’a parfaitement convenu.

Le palmierLe palmier
Le palmier

Toute réflexion faite, je donne 3,5 sur 5 au palmier. Même si je l’ai bien aimé, il a été loin derrière maintes pâtisseries que j’ai délectées dans le cadre de mon blog.

Coquelicot, 24 Rue des Abbesses, 75018 ParisCoquelicot, 24 Rue des Abbesses, 75018 Paris
Coquelicot, 24 Rue des Abbesses, 75018 Paris
Coquelicot, 24 Rue des Abbesses, 75018 ParisCoquelicot, 24 Rue des Abbesses, 75018 Paris

Coquelicot, 24 Rue des Abbesses, 75018 Paris

Notation : 3,5/5

Prix : 1 € 50

Pâtisserie : Coquelicot, 24 Rue des Abbesses, 75018 Paris

Le palmier

L’histoire du palmier et de la pâte feuilletée

Le palmier, ou même le cœur de France, est une pâtisserie à la base de pâte feuilletée sans levure. Ce petit biscuit se trouve partout dans le monde. Au Mexique, il est connu sous le nom d’« Orejas » ce qui signifie « oreilles », en Allemagne on l’appelle « Schweineohren » signifiant « oreille de cochon », et aux Etats-Unis on parle des « pig’s ears », soit des « oreilles de cochon ». Tandis qu’en France le palmier est saupoudré de sucre avant la cuisson, il est nappé de miel à Puetro Rico.L’origine du palmier est peu connue. Cependant, il aurait été inventé au début du XXème siècle et il devrait ses origines à la France.

A défaut d’informations précises sur les origines du palmier, examinons l’histoire de la pâte feuilletée, laquelle est à la base d’un grand nombre des classiques de la pâtisserie française. Malgré la grande utilisation de la cette derniére en France, elle doit ses origines à la Grèce. Elle a été passée des Grecs aux Romains avant d’arriver à Byzane, c’est-à-dire la capitale de l’empire romain d’Orient à la fin de l’Antiquité. C’est à cette époque-là que l’on consommait la « valériane », à savoir un gâteau à base de pâte feuilletée et de crème au miel et au nard. En fait, la « valériane » est l’ancêtre du mille-feuille.

Les recettes à la base de pâte feuilletée ont multiplié à travers le bassin méditerranéen et l’Europe suite aux invasions arabes du haut Moyen Âge. Parmi les nouvelles recettes on comptait la « pastilla marocaine », la « pâte à brik tunisienne » et la « pastis gascon ». La première recette de pâte feuilletée a été publiée en 1603 (dans le livre « Ouverture de cuisine » de Maitre Lancelot de Casteau), bien que la pâte ait été nommée « Pastéz d’Espagne Feuiltéz ». Cette recette aurait donné lieu au strudel.

C’est grâce aux pâtissiers italiens de Catherine de Médicis que la pâte feuilletée est revenue « à la mode » à l'ère de la Renaissance.

Comment on this post

marcel expedition de sms 11/02/2014 12:26

Ce serait super que tu réalises des billets vidéos.

Le Petit Patissier 11/05/2014 23:29

Le Petit Pâtissier
Salut Marcel. Je veux bien réaliser des vidéos. En fait, je prévois acheter une caméra vidéo ce Noel pour prendre de petites vidéos des pâtisseries que je réalise chez-moi. Par contre, je ferai les vidéos en anglais (vu que je suis rentré en Irlande). Mais, si tu parles anglais et si tu as envie d’apprendre des spécialités anglo-saxonnes, je t’invite à suivre mon nouveau blog. Je mettrai un lien vers le nouveau blog sur ce blog après l’avoir créé.