La charlotte

Published on by Robert Greene

La charlotte

Ce week-end, je fais un détour en retournant vers les grands classiques de la pâtisserie française. Pourquoi? Car j'ai enfin trouvé l'un des classiques qui était "introuvable" jusqu'ici, à savoir la charlotte. Bien que la charlotte se trouve parfois en format «familial», je ne l'ai jamais vue en format individuel, sauf une fois chez une boulangerie-pâtisserie dans rue des Martyrs, Arnaud Del Montel (là où j'ai dégusté le somptueux saint-honoré). La vendeuse m'a appris que la charlotte ne se vend pas en été (dû à une baisse de clientèle). Cependant, elle m'a dit que ce serait possible d'en commander une à l'avance. Une seule charlotte pour satisfaire la gourmandise d'un seul client - quel service quoi?! Evidemment, je l'ai commandée sans hésitation et dimanche après-midi je suis allé chez Arnaud Del Montel pour récupérer ma petite pâtisserie «personnelle». Conformément à cette nouvelle norme de moi, j'ai aussi pris quelques macarons ; la vanille, le caramel au beurre salé, le praliné, et enfin, le miel (un parfum inédit dans l'univers dans macarons). Celui que j'ai vraiment voulu goûter, c'était le macaron au chocolat blanc et à la réglisse. Malheureusement, il n'y en avait plus. Je n'ai pas été la personne à être déçu par cette rupture de stock car quelques minutes plus tard un deuxième client est parti sans rien prendre n'étant venu que pour délecter ces macarons au chocolat blanc!

Commençons par les macarons. Visuellement, ceux qui m'ont particulièrement interpellé ont été celui au praliné (avec ses petites paillettes) et celui au miel (avec sa coque jaune et son motif blanc-noir). En fait, ce macaron au miel a été très bien conçu dans la mesure où les couleurs (le jaune, le noir, le blanc) ainsi que le parfum (le miel) font penser à une abeille. En termes de saveurs, c'est aussi ce dernier qui m'a surtout plu. Moi, j'adore le miel. En fait, je prends une tasse de lait chaud avec une bonne dosage de miel tous les soir avant de dormir (voilà mon petit secret pour dormir aux poings fermés!). Le goût de miel a été très présent et donc il s'est marié parfaitement bien avec mon petit lait au miel. Dans l’ensemble, j'ai bien aimé les macarons d'Arnaud Del Montel et donc je leur donne une notation de 4 sur 5.

La charlotteLa charlotte

Passons maintenant à la grande dégustation, c'est-à-dire celle de la charlotte. Comme vous le voyez (en regardant les photos), il s'agit d'une charlotte revisitée. Normalement, la charlotte se présente sous forme cylindrique avec une croûte aux biscuits à la cuillère ou aux tranches de pain ou même à la génoise. Au centre du gâteau on trouve soit des fruits soit une crème soit les deux. Bien entendu, celle que j'ai achetée n'a été ni cylindrique ni entouré de boudoirs. Par contre, tous les éléments typique de la charlotte ont été présents (soit la crème, les fruits, la génoise).

La charlotte
La charlotte

Au plan visuel, la charlotte a été très mignonne ; les dés de génoises roses, la petite fraise, la forme ovale très nette. En plus, j'ai bien aimé les différentes nuances de rose, depuis la fraises jusqu'à la génoise, de la gelée au coulis.

La charlotte
La charlotteLa charlotte

Gustativement, la charlotte a été très appétissante. Elle a été légère et douce avec une belle saveur de fraise apportée par les différents composants parfumés à la fraise. Quant aux textures, c'est la crème onctueuse qui m'a surtout plu. En revanche, j'ai trouvé que la génoise a été un peu trop moelleuse et que le gâteau manquait de croustillant. Du coup, j'aurais, peut-être, remplacer la génoise par des morceaux de biscuits à la cuillère.

La charlotte
La charlotte

Très jolie et bien savoureuse, je donne 4 sur 5 à la charlotte.

 Arnaud Del Montel, 39, rue des Martyrs, 75009 Paris Arnaud Del Montel, 39, rue des Martyrs, 75009 Paris
 Arnaud Del Montel, 39, rue des Martyrs, 75009 Paris Arnaud Del Montel, 39, rue des Martyrs, 75009 Paris

Arnaud Del Montel, 39, rue des Martyrs, 75009 Paris

Notation: 4/5 (la charlotte et les macarons)

Prix :

4 € 90 la charlotte

1 € 40 le macaron

Pâtisserie: Arnaud Del Montel, 39, rue des Martyrs, 75009 Paris

La charlotte

L'histoire de la Charlotte

Même si la charlotte se trouve parmi les classiques de la pâtisserie française, elle doit ses origines à l'Angleterre, et pas à la France. Comme indique son nom, la charlotte est un gâteau qui a été conçu pour faire l'honneur à la femme du roi George III de l’Angleterre, la reine Charlotte. La recette originale de ce dessert ne se ressemble pas à celui de nos jours. En effet, la charlotte était une espèce de pudding cuit au four lentement et composé d'une croûte de pain de mie (ou de brioche) et garni aux fruits (normalement des prunes ou des pommes).

La réinvention de cet entremets est attribué à Antoin-Carême qui a découvert la charlotte en travaillant pour le futur roi Georges IV. En 1800, Carême a revisité la charlotte en utilisant un moule tapissé de biscuits à la cuillère et en ajoutant de la crème bavaroise. En plus, il n'a pas cuit son gâteau, comme on faisait en Angleterre. L’appellation de ce «nouveau» gâteau : « la charlotte à la parisienne». La pâtisserie a été rebaptisée "la charlotte à la russe" suite au travail de Carême en tant que Chef de Bouche du tsar Alexandre de Russie. C'est ce nom qui est l'appellation officielle du gâteau à l'heure actuelle.

Les biscuits à la cuillère, typiques de la charlotte étaient ronds auparavant car on les moulait avec une cuillère (voilà d'où vient ce joli nom). La forme allongée est attribuable à Carême qui les fabriquait à l'aide d'une poche à douille.

Comment on this post